Un logement HLM, c'est un logement à vie

Les logements HLM sont-ils des logements pour la vie ?

Nombreux pensent que trop d'occupants de HLM restent dans leur logement social alors que leur niveau de vie a considérablement augmenté depuis leur installation, ou que leur logement est surdimensionné du fait du départ d'enfants du logement familial. Cette croyance commune n'est en aucun cas la règle.

Un logement social qui s'adapte aux besoins évolutifs des ménages

Un des objectifs permanents de bailleurs sociaux et des organismes HLM est d'adapter chaque logement à la situation et aux besoins des locataires.

Pour certains ménages vieillissants, il est vrai que le départ des enfants peut mener à des logements trop grands. On parle alors de sous-occupation. Cette tendance est d'ailleurs beaucoup plus prégnante dans le parc privé. A contrario, de jeunes ménages peuvent se retrouver en situation de sur-occupation, dans des espaces trop petits après avoir eu des enfants ou accueilli un parent qui ne serait plus indépendant.

Plus de 20% de demandes de logements en provenance de locataires de logements sociaux

Les organismes HLM cherchent alors à adapter les situations aux mieux. C'est pourquoi, sur les 1,7 million de demandes de logement, 500 000 soit plus de 20% proviennent de ménages déjà locataires d'un logement social.

De nouveaux outils commencent ainsi à apparaître pour faciliter les mobilités. Des bourses d'échanges de logement existent alors, dont le but est de mettre en relation des personnes qui souhaiteraient échanger leur logement.



1487324700 Fiche créée le Vendredi 17 Février 2017