La construction HLM : des opérations coûteuses pour les contribuables ?

la construction hlm : des operations couteuses pour les contribuables ?

Qui finance les constructions HLM ?

La rumeur selon laquelle les constructions de logement sociaux coûtent cher au contribuables persiste. Pourtant, il n'en est rien et l'État finance moins de 2% de la construction de HLM. Les organismes HLM financent à 90% les constructions de logements sociaux, ce qui laisse juste 10% du total aux subventions (des collectivités locales, de l'État et d'autres organismes).

Le Livret A : véritable socle de la construction HLM

Concrètement, les logements HLM sont financés à plus de 75% par les organismes HLM , avec parmi eux Se Loger en Bretagne.

Les organismes HLM contractent en effet des prêts auprès de la Caisse des Dépôts, qui finance ces prêts grâce aux ressources présentes sur le Livret A, le Livret Développement Durable (LDD) et le Livret d'Épargne Populaire (LEP). Les prêts sont faits sur le très long terme, c'est à dire entre 30 et 50 ans, et sont en grande partie remboursés par les loyers HLM perçus.

Financement en fonds propre : 15% du financement total des HLM

Les organismes HLM financent également 15% des constructions de logements sociaux en fonds propres, c'est-à-dire sur leurs propres ressources. Au total, 90% du coût de la construction d'un logement social est supporté par un organisme HLM.

10% seulement en subventions

À peine 10% du coût de construction des HLM provient de subventions diverses : principalement des collectivités locales, mais aussi de l'État et d'autres initiatives. Les subventions dédiées aux bailleurs HLM ne représentent d'ailleurs que le tiers des aides au logement totales en 2012.




1488450360 Fiche créée le Jeudi 02 Mars 2017