L'entretien des menuiseries

Les logements de notre parc locatif sont équipés de trois types de menuiseries :

  • Les fenêtres en PVC
  • Les fenêtres en bois
  • Les fenêtres en aluminium coulissantes

En dehors des simples nettoyages des vitres, ces ouvrages nécessitent de la part
des occupants des logements, un minimum d'entretien.
Cet entretien est défini par le décret nC°87-712 du 26 aout 1987 et comprend :

Le graissage des pièces mobiles : gonds, paumelles, charnières, crémone (partie
métallique sur la tranche de certaines portes ou fenêtres).
Le remplacement de petites pièces : poignée, boitier de crémone, visserie, bouton
etc.
Le remplacement de vitrage cassé.

Chaque type de menuiserie nécessite également des menues réparations
intervention particulières pour assurer un bon entretien.

Menuiseries en PVC

C'est le type d'ouvrage qui est aujourd'hui le plus répandu tant en construction
neuve qu'en réhabilitation ou en grosses réparations.

Très isolantes (double vitrage et joint caoutchouc), ces menuiseries sont pratiques
mais elles nécessitent, pour leur bonne conservation, le respect de certaines règles.

Pour la pose de rideaux, il est strictement interdit de les percer. Outre le fait que
les trous soient irréparables, ils diminuent les performances acoustiques,
thermiques et d'étanchéité.

Pour l'installation de rideaux, utilisez des crochets adhésifs pour maintenir les
barres légères.

En cas de départ de logement, il suffit d'ôter les crochets adhésifs et les traces de
colle.
Pour le nettoyage des menuiseries, l'eau savonneuse suffit. N'utilisez jamais de
produits abrasifs (qui rayent le PVC) ou de détachant à base de chlore ou d'acétone
qui endommage sérieusement le PVC.

Menuiseries en bois

Elles sont équipées le plus souvent de simple vitrage, sauf les plus récentes.
Le nettoyage se fait avec de l'eau savonneuse ou de la lessive.
Si vous envisagez de les repeindre (face intérieure), ne peignez jamais les joints
caoutchouc sur les paumelles et crémones.

Régulièrement, vérifier que les petits trous existants sur les traverses basses ne
sont pas obturés. Ils permettent l'évacuation des eaux de condensation qui se
forment sur la face intérieure des vitres.

A défaut, cette eau de condensation s'écoulera sur la tapisserie.

Vérifier aussi régulièrement l'état des mastics qui fixent les vitrages (sur certaines
fenêtres en bois des par closes existent à la place du mastic).

Menuiseries en aluminium

Les règles d'entretien s'apparentent à celles des menuiseries PVC.
Ces menuiseries sont souvent coulissantes. Dans ce cas, il convient de veiller en
particulier à ce que me rail de guidage bas soit toujours très propre (un petit
gravillon par exemple peut abîmer le galet de roulement et rendre la fenêtre
difficile à manœuvrer).